J’ai lu: nous les menteurs, ***1/2


nous les menteurs est un one shoot estampillé jeunesse de e. lockhart. Paru chez Gallimard jeunesse, justement (je le précise parce que celui-ci plus La Passe-miroir… je vais suivre leur catalogue de près).

Quatre raisons pour lesquelles j’ai beaucoup aimé :

  1. L’écriture est originale et soignée, la mise en page, toute en césures, l’est aussi et cela attire l’attention juste là où il faut, juste quand il le faut ;
  2. Mystère, adolescence dorée qui vire un poil au contestataire, once de malsanous.jpgin : l’ambiance est particulièrement bien croquée ;
  3. La fin m’a fait chialer mais chialer ! Et, même si ce n’est pas le cas pour tout, je n’avais absolument pas anticipé ce désarroi ;
  4. Dès le départ, la famille m’a fait penser aux Kennedy : première ligne, déjà transportée.

Une raison pour laquelle je n’ai pas adoré :

  1. Même si on ne comprend pas d’emblée ce qu’il est, on perçoit trop vite qu’il y a « un truc ». Un peu plus de camouflage, de duperie efficace, aurait été encore plus jouissif.

J’aurais aussi pu pointer parmi les aspects remarquables du livre sa qualité de l’édition : le soin apporté à la couverture, la qualité du papier, le texte quasi sans coquille… tout cela tient sans doute encore au nom de Gallimard pointé d’entrée dans cet article. Oui, je vais vraiment y garder un œil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s